Previous Next

Contents

"POUR NE PAS OUBLIER" - "NOT TO FORGET" (17-18 Septembre, 2003)

(17-18 Septembre, 2003) Le 17 septembre 2003 Harry Hayes de l’International Review en collaboration avec la Fondation Massoud de Genève a rendu hommage aux victimes du 11 septembre 2001 , au Commandant Massoud ainsi qu’à toutes les victimes du terrorisme international.

Cette célébration a eu lieu à ForuMeyrin – Meyrin-Genève Suisse, en même temps qu’une exposition de photos sur l’Afghanistan et sur le 11 septembre 2001 aux USA

Voici l’allocution de Harry Hayes

Monsieur Ducrot, Maire de Meyrin, Monsieur Kazimi, Ambassadeur d’Afghanistan auprès des Nations Unis à Genéve, Mesdames et Messieurs, chers amis,

Je vous remercie d’être venus ce soir, pour commémorer ensemble des moments tragiques que nous ne devons pas oublier. C’st aussi pour rend hommage aux victimes et ces familles qui ont trouvé la morts par la terrorisme internationale.

Après la tragédie du 9 septembre 2001 en Afghanistan, ou le Commandant Massoud a été tué par des soi-disant journalistes -- extremistes islamistes (avec des passeports belges) -- les attentats aux valeurs du monde libre se sont succédés avec un rythme terrifiant.

L’attentant contre Ahmad Shah Massoud a été perpetré avec l’intention de décapiter l’Alliance du Nord et d’avoir ainsi liberté d’action dans toutes les provinces d’Afghanistan, et dans le monde entier.

L’Afghanistan a subi 25 ans de guerre, plus d’un million d’hommes femmes et enfants ont trouvé la mort. La population des réfugiés Afghans est parmi la plus nombreuse au monde. L’Afghanistan est encore un des pays les plus pauvres.

Avec la venue au pouvoir des Taliban en 1996, ce pays devait connaître les années les plus noires de son histoire, apres la guerre contre les Sovietiques.

Ils ont voulu installer leur version de l’Islam. Ils avaient fermé les écoles pour les filles, empêché les femmes et les veuves de travailler. Défendu aux enfants de jouer, d’écouter de la musique, de regarder la Télévision. Ils ont brûlé toute trace de civilisation ancienne, détruit les livres, commis des meurtres, détruit le pays et la population.

Les Taliban ils ont aussi permis à Osama bin-Laden d’installer les camps d’entrainement pour le groupe terroriste al-Qaida.

Ahmad Shah Massoud avait averti les nations du monde des dangers de Al Qaida et des Taliban allaient poser, mais nous n’avons pas écouté.

L’intétêt du monde se détourna de l’Afghanistan, et des milliers de terroristes internationaux entrainés dans les montagnes afghanes étaient prêts à apporter la mort et la destruction au monde entier, contre les peuples occidentaux et contre les peuples musulmans.

Deux jours après le meurtre du Commandand Massoud, le 11 septembre 2001. Une tragédie avoir lieu aux Etats-Unis.

Nous nous rappelons tous de ce jour terrible. Plus de 3,000 hommes et femmes ont trouvé la mort dans les attentats des Tours Jumelles, du Pentagone et du crash en Pensilvanie.

1,609 personnes ont perdu un conjoint. 3,051 enfants ont perdu un parent.

Un plan diabolique, calculé froidement pour tuer des innocents qui faisaient partie d’une nation aux valeurs démocratiques et qui étaient membres de la communauté internationale.

Oui, être membres de la communauté internationale était leur seule faute. Se trouver ce 11 septembre 2001 sur le passage de quelques douzaines de fanatiques terroristes a été leur destiné.

Une centaine de citoyens britanniques, hommes et femmes de israél, du l’Inde, El Salvador, Italie, Lebon, Mexique, Japon, Chine, France, Portugale, Allemagne, Colombie, Russie, Lithuanie, Turquie, Ukraine, Uzbekistan, et encore les autres pays.

Quel cauchemar, quelle horreur, quelle tragédie pour le monde entier.

Le terrorisme est un crime contre toute l’humanité. Il ne connaît ni réligion, ni appartenances .

Les terroristes en général, et les extremistes islamistes en particulier, n’ont qu’un but, celui d’imposer leur propres idées. Ils sont aussi dangereux que le Nazisme, le Fascisme et le Communisme.

Nous sommes tous victimes du terrorisme international qui frappe aveuglement.

Laissez-moi encore à rend hommage aux familles, amis et collègues des 23 fonctionnaires des Nations Unis de Genève et de New York qui ont trouvé la mort dans l’attentat perpetré à Bagdad le 19 août dernier.

Ils avaient dévoué leurs connaissances à des programmes d’aides humanitaires pour le peuple irakien, et le monde onusien comme le monde entier, est en deuil.

Voici quelques autres examples de terrorisme internationale :

- 7 août 2003 - Une bombe à l’Ambassade dees Jordanie à Baghdad a fait 19 morts

- 29 août 2003 - Au moins 85 Musulmans ont été tués dans la mosquée de l’ Imam Ali en Iraq

- 17 Novembre 1997 , 50 morts, dont 35 citooyens suisses, tués sauvagement avec des couteaux et des armes automatiques à Luxor en Egypte

- 16 Mai 2003 - 41 morts et au moins 100 bblessés à Casablanca au Maroc

- 13 mai 2003 – Une attaque en Arabie Saudiite a fait 34 morts et 200 blessés

- 12 octobre 2002 – Une voiture piégée à Baali a fait 188 morts et des centaines de blessés

- 20 mars 1995 – Le gaz sarin dans un métroo de Tokyo a fait 6 morts et plus de 600 blessés

- 7 août 1998 - Une bombe près de l’Ambassaade des Etats-Unis à Nairobi a fait 213 morts et plus de 4000 blessés et une autre 11 victimes à l’Ambassade à Dar es Salaam, Tanzanie

Mesdames et Messieurs,nous sommes tous dans une pèriode difficile, la lutte contre le terrorisme internationale doit se faire ensemble.

Ensemble on doit aider des peuples comme en Afghanistan à se mettre sur pied et à éviter qu’un régime totalitaire comme celui des Taliban fasse surface. Aider par l’éducation et la culture, comme la Fondation Massoud est en train de faire, est certainement une façon de faire avancer le pays, et je félicite cette Fondation Internationale avec son base à Genève pour toutes ses réalisations.

Merci à vous tous.


Harry Hayes

Previous Next

Contents

best of the web


This page hosted by GeoCities Featured Page
Get your own Free Home Page